Ethitechnique

From CREATI
Jump to: navigation, search


AF9 : Ethique (XIIIe siècle) est emprunté, par l'intermédiaire du bas latin ethica, de même sens, du grec êthikos, « qui concerne les mœurs, moral » :

  • 1. Réflexion relative aux conduites humaines et aux valeurs qui les fondent, menée en vue d'établir une doctrine, une science de la morale. Aristote a été un des premiers à traiter des problèmes d'éthique. L'éthique kantienne. L'éthique nietzschéenne. Par méton. Ouvrage traitant de cette matière. Écrire, proposer, publier une éthique. Titres célèbres : Éthique à Nicomaque, d'Aristote (IVe siècle av. J.-C.) ; Éthique, de Spinoza (1677).
  • 2. Ensemble des principes moraux qui s'imposent aux personnes qui exercent une même profession, qui pratiquent une même activité. Éthique professionnelle. L'éthique de la biologie et de la médecine.

Ethitechnique est ici pris dans le sens des principes de consensus moral imposés au développement, à l'utilisation et à l'autonomie des systémiques technologiques.